La commission paritaire retraite CAFAT (CPRC), constituée des partenaires sociaux, a un rôle primordial sur le pilotage du régime de retraite.


Les constats réalisés dès 2016 sur la nécessité d’aménager le régime de retraite, pour maintenir sa pérennité, ont conduit la commission à proposer une réforme actée en octobre 2018.

Celle-ci méritait une analyse actuarielle avant sa mise en oeuvre. Courant 2019, les partenaires sociaux ont travaillé sur les hypothèses de cette étude.

Les travaux actuariels sont lancés et présentés aux partenaires sociaux en décembre 2020.

En février 2021, les partenaires sociaux confirment la nécessité et les points de la réforme.

Ce vendredi 9 avril, MEDEF-NC, CPME-NC, U2P, et USOENC, UT-CFE-CGC et COGETRA ont signé la position complémentaire à celle d'octobre 2018, et un courrier commun à l'adresse du Président du gouvernement et du Président du congrès, pour demander que l’ensemble des points actés en 2018 et confirmés en février 2021 soient réalisés au plus vite, à savoir :
  • Décalage de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans à raison de 6 mois de plus par an (60 ans et demi au 1er janvier 2023, 61 ans au 1er janvier 2024… pour aboutir à 62 ans au 1er janvier 2026).
  • Décalage de l’âge minimum pour un départ anticipé à la retraite avec et sans abattement à 59,5 ans (au lieu de 57,5 ans) et augmentation de la durée d’activité permettant l’ouverture d’une retraite anticipée à taux plein sans abattement à 37 ans (au lieu de 35), selon le même échéancier que pour l’âge légal sauf dérogation (voir mesures dérogatoires du point 2 et point 4 pour les carrières longues.)
  • Incitation à partir au-delà de l’âge légal par l’instauration d’un bonus.
  • Création d’un plafond spécifique au régime à hauteur du régime de retraite complémentaire (plafond de la sécurité sociale).
  • Adaptation du montant du rachat des années d’études.


Parallèlement, les partenaires sociaux poursuivront leurs travaux, notamment s'agissant du plafond de ce régime, et ce, dans un délai de deux ans.

Reste maintenant à retranscrire la réforme au niveau législatif et réglementaire pour acter de sa mise en oeuvre.

Galerie photos

MEDEF NC

Catherine Wehbé
Directrice