En sa qualité de représentant des entreprises du secteur privé, le MEDEF-NC a souhaité s'exprimer sur l'actuel blocage du port qui participe à la dégradation de l'économie calédonienne, déjà dans une situation critique. 

Bonjour à tous, chers adhérents, 

Depuis jeudi dernier, 

le pays traverse un certain nombre de mouvements, de manifestations, de blocages et encore une fois l'économie calédonienne est prise en otage.

Dans la journée du vendredi, nous avons publié un communiqué en inter-patronale, dénonçant ces différentes exactions et nous avons appelé à l'intervention des services de l'État pour rétablir la liberté de circuler des personnes et des biens. Nous avons également demandé au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie que les mesures soient prises pour libérer les accès du port.

Par ailleurs, nous suivons à chaque instant l'évolution du dossier de gestion de l'accessibilité du port de la Nouvelle-Calédonie. Selon nos dernières informations, l'ensemble des documents de constat de blocage a été transmis à la Directions des Affaires Juridiques de la Nouvelle-Calédonie et, dorénavant, le dossier est pris en main par le Président du gouvernement. Nous savons que les procédures ont été engagées, néanmoins, nous n'avons aucune indication sur les délais de mise en œuvre de la libération du port.

En revanche, compte tenu de l'évolution des choses, nous allons mettre en place très rapidement une cellule de crise pour travailler ensemble afin de savoir comment nous allons gérer la suite des événements et l'ensemble des syndicats concernés par ces mouvements de blocage seront conviés à y participer. C'est une décision prise aujourd'hui par le Comité Directeur du MEDEF-NC et nous allons suivre l'évolution de ces différents dossiers.

Merci à tous.

 

 

 

MEDEF NC

Manon MORICE
Assistante Communication