Le président du gouvernement, Thierry SANTA organise en date du 9 octobre une conférence économique et sociale la veille du comité des signataires et a convié le MEDEF-NC pour cet échange en présence de l’Etat.

Depuis de nombreuses années nous réclamons que les acteurs économiques puissent s’exprimer sur la situation économique de la Nouvelle-Calédonie, lors du comité des signataires.

C’est pourquoi le président du MEDEF-NC, Daniel OCHIDA se rendra donc à Paris pour porter la voix de nos entreprises, et argumenter sur nos demandes comme le redéploiement des contrats de développement « non utilisés », l’assistance pour mener à bien le chantier de la dématérialisation et la simplification de l’administration et toujours le financement notre économie.

Ce rendez-vous est essentiel pour faire passer les messages et bien faire comprendre à quel point les incertitudes qui entourent notre avenir institutionnel pèsent sur les décisions d’ investissement et de consommation, les deux vecteurs principaux de notre croissance.

Il était inconcevable de refuser cet échange au moment où des décisions majeures se prennent au plus haut niveau de l’Etat sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie.

« Les absents ont toujours tort » dit l’adage.

MEDEF NC

Éric Dinahet
Chargé de l'économie et de la fiscalité