Mercredi 29 avril, le Congrès de la Nouvelle-Calédonie a voté une Loi du pays permettant à la CAFAT de prêter cinq milliards de francs CFP au RUAMM pour faire face au déficit. 

Une décision attendue

"Nous comptions sur ce dénouement car c’est la décision que nous avions prise au dernier Conseil d’Administration. Nous attendions simplement le feu vert du Conseil d’État pour valider le texte de propositions. 
La première proposition de loi ne nous a pas vraiment convenue et nous l'avons signifié. 
Cependant, la Loi du pays votée hier correspond exactement aux délibérations du Conseil d’Administration, notamment au niveau du fonds issu de la branche vieillesse et prestations familiales et du remboursement fait directement en prélèvement de la CCS.
"

Jean-Rémi BURAGLIO, Président de la CAFAT et mandataire du MEDEF-NC 

 

Fonctionnement

Le prêt de 5 milliards CFP sera découpé en deux parties : 

  • 3,5 milliards provenant du regime des retraites ;
  • 1,5 milliard provenant du régime des prestations familiales.

 
Le remboursement du prêt se fera par l’affectation d’une partie de la Contribution Calédonienne de Solidarité (CCS).

 

TV NC la 1ère : La CAFAT face à la crise sanitaire et ses conséquences financières 

Entretien avec Xavier MARTIN, directeur de la CAFAT pour déterminer comment notre système de protection sociale pourra faire face à la crise du COVID-19. 

"Ces cinq milliards, dans le contexte actuel, vont nous permettre de pouvoir  continuer à garantir le versement des prestations à la charge du Ruamm. […] Notamment des dotations de fonctionnement des hôpitaux, et le paiement des professionnels de santé, tout en garantissant les indemnités journalières d’arrêts de travail et l’ensemble des prestations que nous avons l’habitude de verser."

Xavier Martin

 

Presse : Les Nouvelles Calédoniennes

Retrouvez les articles sur le sujet des 5 milliards accordés à la CAFAT dans les fichiers joints à cet article. 

 

 

MEDEF NC

Manon MORICE
Assistante Communication